Mission

La mission de la Fondation suisse pour la Zakat est d’établir le pilier de la Zakat, en aidant les communautés musulmanes à calculer, collecter et distribuer leurs responsabilités en matière de Zakat selon les directives divines en Islam.

Les catégories de distribution ordonnées par Dieu étant au cœur de nos préoccupations, nous travaillons sans relâche à créer des écosystèmes qui établissent véritablement le troisième pilier de l’Islam dans toutes les communautés que nous servons.

Vision

La Zakat est établie en accord avec les écritures divines apportant la foi et la prospérité pour tous. Notre vision est également celle où la Zakat remplit véritablement son objectif et est le modèle de financement social pour les parties prenantes qui recherchent la justice, la dignité et l’autosuffisance pour les personnes dépendantes.

De plus, il fait partie de notre vision d’offrir une transparence totale à tous les utilisateurs. Cela nous aidera à devenir une marque reconnue dans toute la Suisse.

Une valeur ajoutée grâce à la confiance

Notre objectif est d’être l’institution suisse pour la zakat la plus fiable et la plus reconnue, travaillant au profit des musulmans suisses et de la société dans son ensemble. En créant une Fondation pour la Zakat, nous ne visons pas seulement à atteindre nos objectifs, mais aussi à permettre à la communauté musulmane – par le biais de la Zakat – d’être une véritable valeur ajoutée pour la société suisse.

Team

Notre équipe est composée de personnes qui croient en la possibilité de faire vivre la Zakat en Suisse afin d’aider les individus tout en construisant une communauté et une société prospère et plus proche, là où nous vivons. Notre approche est résolument tournée vers l’avenir : veiller à ce que chaque aspect du processus de la Zakat soit contrôlé et constamment amélioré.

Saâd Dhif (Président du Conseil de Fondation)

Né et grandi à Fribourg en Suisse, Saâd est actif dans le milieu associatif musulman en Suisse depuis quelques années, où il a co-fondé l’association Frislam, une initiative citoyenne fribourgeoise. Ayant obtenu son master en économie politique entre l’Université de Fribourg et l’Université d’Ottawa au Canada, il travaille actuellement dans la banque d’investissement à Zürich. Saâd est également officier de l’Armée Suisse où il est actuellement capitaine et commandant de compagnie.

Lejla Dauti Medii

Lejla est juriste et travaille actuellement comme représentante légale des demandeurs d’asile au Centre fédéral d’asile pour la protection juridique de l’EPER. Lejla est également vice-présidente de l’organisation faîtière des communautés islamiques de Suisse orientale et de la Principauté du Liechtenstein (DIGO). Avant cela, Lejla a travaillé dans un cabinet d’avocats de Saint-Gall, dans un bureau de protection de l’enfance, et dans un bureau d’intégration. Elle a grandi en Macédoine et est arrivée en Suisse à l’âge de dix-sept ans, où elle a étudié le droit à l’Université de Saint-Gall. En plus de ses activités professionnelles, Lejla a toujours travaillé dans le secteur du bénévolat. Lejla est active depuis longtemps dans le domaine du dialogue interreligieux et interculturel.

Naveed Khan

A Zürich, Naveed est à la maison. C’est là où il a grandit et où il a étudié la pharmacie à l’ETH Zurich. Par la suite, il a rédigé son mémoire de maîtrise au Dana-Farber Cancer Institute de Boston. Il travaille actuellement pour une entreprise pharmaceutique basée sur la recherche en Suisse.

Pendant ses études, il a fait du bénévolat en tant que membre du comité et président d’une association de jeunes musulmans appelée « Ummah », où il a aidé à organiser des projets visant à cultiver une identité musulmane suisse consciente chez les personnes ayant grandi en Suisse. Il est également le co-fondateur du « Project Insert », un lieu où les musulmans peuvent s’organiser, discuter et apprendre. 

Muhammed Yesilhark

Muhammed est un investisseur et un philanthrope allemand. Il est actuellement le fondateur et le directeur des investissements de Q2Q Capital, une société d’investissement basée à Dubaï. Muhammed était responsable des actions européennes chez Carmignac, l’un des principaux gestionnaires d’actifs européens, et avant cela, il était analyste, formé à la finance d’entreprise et aux marchés des capitaux.

Il a étudié la finance et la gestion à l’École européenne de commerce et a obtenu un diplôme de premier ordre conjointement à l’Université des sciences appliquées de Reutlingen et à l’Université de Lancaster.

Azim Kidwai

Azim Kidwai est le directeur de National Zakat Foundation Worldwide. Il a également supervisé le lancement de la National Zakat Foundation UK, de Charity Right, et dirige actuellement le Muslim Foster Project.

Il est également membre du conseil d’administration de plusieurs organisations caritatives enregistrées au Royaume-Uni et est conseiller spécial en matière de philanthropie islamique auprès de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies.