La Zakat dans la réalité : l’histoire de Khadija

Décès, dettes, hiver et isolement : comment la Zakat a aidé Khadija* et ses enfants à s’en sortir.

Réfugiés de Syrie, Khadija et sa famille sont arrivés en Suisse Romande espérant ainsi démarrer une nouvelle vie. Un an après s’être établie, Khadija perd son mari qui décède à la suite d’une maladie grave et se retrouve seule avec 3 jeunes garçons.

La crise du Covid-19 couplée au confinement ne facilite pas la vie de Khadija qui ni elle ni ses enfants ne maîtrisent la langue. Après ce deuil, Khadija et ses enfants se sont très vite trouvés submergés par les frais d’enterrement, de déménagement, et une accumulation de dettes et de factures impayées. Confinés et ne connaissant que très peu de personnes dans leur nouveau milieu de vie, la situation devenait très difficile pour Khadija et ses enfants. En effet, les divers soucis financiers ne lui permettaient plus de subvenir correctement aux besoins de ses enfants ni de leur acheter des habits adéquats pour l’hiver.

Quelques semaines plus tard, une connaissance l’informe de l’existence de la Fondation Suisse pour la Zakat (FSZ). Khadija n’hésite donc pas à s’adresser à la FSZ. En combinant différentes compétences (sociales, psychologiques, et juridiques) au sein de l’équipe des services sociaux, la FSZ a été capable d’apporter un appui et un soutien ciblé à Khadija. Avec une approche prenant en compte tous les aspects de sa vie, la FSZ a pu accompagner et soutenir Khadija lui permettant ainsi de couvrir ses besoins les plus urgents.

Ainsi, Khadija a pu traverser les longs mois d’hiver avec ses enfants n’ayant pas à s’inquiéter des prochaines courses, d’éventuelles poursuites, ou de factures impayées. En parallèle, nos travailleurs sociaux continuent de l’accompagner sur la durée dans la gestion de son budget afin qu’elle retrouve une situation stable, sereine, sans dettes et sans poursuites. Ici en Suisse, votre Zakat fait la différence.

Rédaction FSZ

*Khadija est utilisé ici comme prénom d’emprunt

Ceci est le récit d’une histoire vraie

EN LIEN AVEC L’ARTICLE