Une distribution de la Zakat transformative et contextualisée

Qu’une personne, soit endettée, se trouve dans une situation financière difficile, ou qu’elle ait besoin d’une aide ponctuelle, la Zakat doit être utilisée de manière transformative. Notre approche se doit également de l’être.

La Fondation Suisse pour la Zakat souhaite faciliter à la communauté musulmane en Suisse la compréhension, le versement, et le cas échéant la réception de la Zakat. D’une part, elle permet au donateur de calculer précisément le montant à verser et lui accorde un accès facilité à une multitude de moyens de paiement sécurisés et fiables. D’autre part, la Fondation se donne pour mission de distribuer la Zakat de manière à garantir une autonomisation de l’individu. Ainsi, les travailleurs sociaux de la FSZ travaillent constamment à compléter et à améliorer les processus internes de la fondation dans le domaine de l’accompagnement et le soutien des familles et individus en situation difficile.

Un accès facilité

Afin que les personnes ayant besoin d’aide puissent nous atteindre sans grandes difficultés, la rubrique « Demander la Zakat » sur notre site leur permet de formuler une demande de soutien qui sera ensuite traitée par nos travailleurs sociaux. La fondation cherche à multiplier les canaux (en ligne et hors-ligne) permettant aux personnes nécessitant un soutien de notre part d’atteindre la fondation. Ainsi, l’accent sera toujours mis sur la facilité d’accès aux services, l’efficacité et la portée de la redistribution de la Zakat.

Une approche holistique

En termes d’assistance sociale, la fondation adopte une approche holistique qui englobe tous les domaines de la vie, qu’ils soient financiers, sociaux, spirituels, ou en lien avec la santé physique et mentale. Afin d’être en mesure de mettre en œuvre et de maintenir cette approche pluridisciplinaire, il est primordial pour la FSZ d’avoir, au sein de son équipe des services sociaux, des spécialistes en travail social, en psychologie et en droit. Il est important ici de comprendre que la Zakat ne peut pas se résumer à un transfert financier. Afin d’accompagner les personnes vers la voie de l’autonomie, il est plus que nécessaire de combiner plusieurs domaines de compétence clés.

Un accompagnement sur la durée

La « finance sociale » de la Zakat (Zakat Social Finance en anglais) induit une règle d’or qui a une conséquence directe sur l’approche de la FSZ en matière de redistribution de la Zakat en Suisse. En effet, à terme, l’objectif de la Zakat est de permettre à chaque personne qui était dans le besoin d’être plus tard elle-même payeuse de la Zakat. Afin d’atteindre cet objectif, la FSZ se doit d’accompagner les familles et individus non pas de manière ponctuelle mais de façon à maintenir un suivi durable permettant à ces derniers de devenir complètement autonomes et sereins quant à leur avenir.

Rédaction FSZ

EN LIEN AVEC L’ARTICLE